lundi 28 novembre 2011

Journée sur les rails

Escapade ce dimanche en dehors de Montréal au musée ExpoRail situé au Sud Ouest de la ville. Une journée sur les rails du début à la fin puisqu'on a rejoint la gare centrale de Montréal en Métro. Oui, la gare car c'est en train qu'on a rejoint notre destination. La compagnie ferrovière de la ville (AMT - Agence Métropolitaine de Transport) organise dans l'année plusieurs escapades, notamment à la découverte de paysages. Cette fois-ci la formule comprenait le trajet et l'entrée au musée. Alban étant un véritable fan des trains, on se devait de ne pas rater cette sortie.

Départ à 11h de la gare centrale donc, dans le même bâtiment qui abrite le Centre Bell, la salle de Hockey. On y était déjà passé mais sans notre la présence de la gare. Car en fait de gare, c'est plutôt 2 ou 3 quais à l'allure un peu désaffectée. Pour une métropole aussi grande, c'est assez frappant. Une sorte de pupitre dans le hall fait office de guichet. Pas de rames ultra-rapides et modernes non plus mais les wagons étaient tout de même confortables et récents. Comme on s'en doutait, ce n'est pas un continent au réseau de train très développé car ici la voiture et les avions font la loi.


Départ de Montréal. Admirez la loco.
Le trajet ne dure qu'une demie-heure et le meilleur moment est sans conteste celui où le train s'arrête au milieu du St Laurent. On a l'impression à ce moment là d'être un paquebot immobilisé dans ce très large fleuve. 


Une fois arrivés, on traverse un site extérieur qui regroupe un bon nombre d'anciens trains, tous plus rouillés les uns que les autres. 

Quelqu'un a de l'anti-rouille ?
Mais le principal intérêt du musée réside dans un grand hangar, le pavillon Angus, qui abrite une bonne partie de cette plus importante collection de véhicules ferroviaires au Québec, et l’une des plus importantes au monde. Des véhicules surtout à l'état neuf grâce à de nombreuses restaurations. Une visite assez impressionnante donc, car les véhicules de l'époque étant vraiment gigantesques on se sent tout petit au pied de tels colosses de feraille. On pouvait aussi rentrer dans plusieurs wagons et c'est un peu un voyage dans le temps à chaque fois. Certains sentaient bon le far-west, la ruée vers l'or et Lucky-Luke. Et puis il y a le côté émouvant en voyant à travers l'expo le rôle important joué par le train dans l'expansion du continent entier.




Une petite idée de la grandeur
Je ne fais pas mieux
Affichette dans le tramway

Le wagon postal


Wagon d'un train école itinérant qui s'arrêtait quelques semaines dans les villages pour instruire les habitants

C'est bien plus class que le TGV !
Les entrailles d'une loco
Apparemment Sarco et l'alcool ne font pas bon ménage ! 




Pour les enfants on a aussi fait une halte au wagon du Père-Noël, décidément partout en ce moment (on soupçonne qu'ils soient plusieurs). Et une fois de plus, comme dans de nombreux lieux publics, on constate que l'organisation joue le jeu à fond pour bien accueillir les enfants : il y avait par exemple des trains miniatures en bois mis à leur disposition un peu partout sur le site. Dans un wagon était aussi organisé un atelier de décoration avec des paillettes.

Hohoho ! qui n'a pas été sage ??



Seul bémol : on nous avait informé qu'une cafétaria était ouverte donc pour une fois on avait décidé de manger sur place. Finalement celle-ci était fermée et on s'est donc rabattu sur un de ces "fameux" restaurants du bord de route, proposant une cuisine très gastro(nomique). En l'occurrence une pizzeria. Donc au menu, pizza pour les parents et pates pour les kids. Dans un cadre bucolique, cela va sans dire (cf. la photo plus bas). En tout cas ce n'était pas si mauvais même si on sentait encore la frite le soir ;o)



Départ du musée à 16h... dans la nuit tombante. Métro. Dodo. L'avantage du train c'est qu'on a l'impression de faire un grand voyage sans aller trop loin. Et comme dirait une locomotive de Chuggington, le dessin-animé préféré d'Alban, une journée Tchou-Tchou-stique !
Retour au bercail. Il nous reste même une pizza !

mercredi 23 novembre 2011

Premier manteau blanc

Rassurez-vous, on ne va pas faire un billet sur ce blog à chaque chute de neige sinon le site sera en manque d'espace disque rapidement, mais celle de ce matin étant véritablement la première (on va oublier les 3 flocons de la semaine dernière), on tenait à vous montrer ce que ça donne un réveil sous un manteau blanc de quelques centimètres. On se serait presque cru en montagne bien qu'il manquait les remontées mécaniques pour que ce soit plus réaliste...



lundi 21 novembre 2011

Défilé de Noël

Ici aussi on passe rapidement d'une fête à une autre et Noël ne fait pas exception à la règle, au contraire même : plusieurs maisons se sont vues ainsi décorées de guirlandes en tout genre sitôt les citrouilles d'Halloween mangées (ou plutôt jetées). Mais l'évènement marquant qui nous projette dans ces dernières semaines avant le 25 décembre, c'est le défilé de Noël. Il a vu le jour en 1925 et en est cette année à sa 61ème édition. Il consiste en une grande parade, en plein centre-ville, de joyeux lurons en tout genre, de la caserne des pompiers au club de Cheerleading, en passant par bon nombre d'associations, de clubs de danse, orchestres, troupe de cirque... Soit plus de 1000 figurants au total qui auront animé le défilé. Sans oublier la vingtaine de chars allégoriques comme on les appelle ici, tirés non pas par un tracteur comme en France mais par un 4x4 rutilant de 200 chevaux en moyenne. Et en guise de spectateurs : environ 100 000 personnes massées tout au long du parcours (dont une bonne moitié d'enfants sûrement) pour 1h30 de plaisir. 












Exit les rennes, place au 4x4 !
Pas de doute, ce n'est pas un imposteur, c'est une vraie barbe

Pour le reste du week-end on a eu le plaisir de faire une soirée avec 2 couples québecois qui sont nos voisins. Ce qui surprend c'est l'heure à laquelle on nous invite : vers 17h30 ! ça change du rythme latin des soirées où les invités n'arrivent pas avant 20h. Mais finalement ce n'est pas plus mal car ça laisse plus de temps pour discuter et puis au final on aura pas mangé si tôt que ça et on sera rentré tard dans la nuit. Donc la soirée est plus longue. Un mot sur le menu : Flammenküeche et Tartiflette ! on a pas été dépaysé, sauf pour le Roblochon, remplacé par un fromage local.

jeudi 17 novembre 2011

Premiers flocons !

Aujourd'hui jeudi 17 novembre est un grand jour : le premier flocon est tombé ! oh, pas de quoi faire glisser une luge non, car ça n'a pas duré très longtemps, mais c'était quand même de la neige. On était comme des enfants à la fenêtre alors que nos voisins n'avaient probablement même pas remarqué la chose ;o) On s'y habituera nous aussi (ou pas).
Pour preuve une petite vidéo (désolé, la mise au point ne s'est pas faite et la qualité est un peu pourrie mais c'est pour le souvenir) :

video

On ne sera pas enseveli non plus sans un manteau blanc les prochaines semaines donc pas d'inquiétude. Les bonnes chutes de neige ne sont a priori pas attendues avant fin décembre. Mais avec le climat, tout est possible...

Mise à jour ce matin du 18 : ça ressemble à nos chutes de neige qu'on a connu en France !



lundi 14 novembre 2011

Biodome et météo locale


Visite hier au biodome de Montréal, à 2 pas de chez nous au Parc Olympique. On avait déjà effectué la visite au mois de mai à l’occasion de la journée des musées mais les 2h de queue avant de rentrer et la cohue indescriptible à l’intérieur ne nous avaient pas laissé un souvenir impérissable. Cette fois-ci on y allait dans le cadre d’une offre de la bibliothèque de Montréal qui offrait la place sur présentation de la carte de bibliothèque. En fin de compte on a pas pu bénéficier de l’offre car notre carte était celle de la bibliothèque… du Québec !
Le biodome est un musée « vivant » qui reproduit 5 éco-systèmes du continent Américain dans lequel l’habitat naturel de l’animal est reconstitué :
-         La forêt tropicale humide
-         Une érablière des Laurentides
-         Le Golfe du Saint-Laurent
-         Les côtes du Labrador
-         Les îles subantarctiques

C’est donc entre le zoo, l’aquarium et le jardin botanique. Il est situé dans le vélodrome construit pour les JO d’été de 1976 (qui s’en souvient ?).
Par ici la visite :
Le Biodome avec en arrière-plan la tour du stade olympique
2 capybara, le plus gros rongeur du monde !
Le tamarin pinché
Une grenouille collée à la vitre
Un bisou au croco !
Le golfe du Saint Laurent fidèlement reproduit ;o)
Les habitants des côtes du Labrador
Une vue du stade olympique pour finir (la tour n'était pas encore construite en 1976). L'architecte est français (Taillibert) et la ville l'a fini de payer il y a quelques années seulement. C'est le plus grande stade du Canada avec 65000 places.

Pour le reste du week-end (samedi) ça a été surtout shopping. Il faut bien reconstituer notre stock de vêtements dont on s’est largement départi avant notre départ ! et puis les fringues c’est comme pour tout le reste, il faut profiter des rabais qu’il y a un peu partout (pas de période officielle de soldes ici donc il faut attendre le bon moment) et ne pas acheter au plein tarif. Par exemple le magasin où on est allé proposait toute sa gamme à -50%, donc plutôt intéressant. Dans la galerie marchande était aussi en visite le Père-Noël pour le plus grand bonheur des enfants (enfin surtout Flore). Il faut dire que dès le lendemain d’Halloween, les décos de Noël avaient remplacé les citrouilles, l’enchaînement aura été rapide donc. On craint un peu l’overdose d’ici le 25/12…

Un petit point météo pour conclure : on ne sera pas encore frigorifié ce mois-ci puisque les températures remontent (16° aujourd’hui, record de 1957 égalé !) et navigueront entre 5° et 10° pour les 2 prochaines semaines. Par contre le ressenti est largement inférieur, parfois même de 6° à 7°, surtout à cause du vent polaire.
Pour l’anecdote sur les températures, ici on en parle en Celsius quand il s’agit de l’air. Mais pour la cuisson c’est en Fahrenheit, et idem pour l’eau de la piscine ! En fait le système officiel devrait être Métrique car dans les années 70 le passage vers ce nouveau système a été commencé (pour les longueurs, volumes, masses et températures) mais la pression populaire a fait stopper cette transition en 1983 qui fait que 2 systèmes cohabitent maintenant. 
Un ruban pour mesurer en pouces ou en centimètres

Certaines mesures sont donc en pouces et en pieds, mais les grandes distances… en kilomètres ! amusant non ? ;o)
D'une manière générale, le système impérial domine encore largement. On parle en livres pour les poids, en acre ou en pieds carrés pour les superficies, en pintes et gallon pour les volumes... On ne s'est pas encore fait à toutes ces mesures, loin de là !
Vous trouverez ici une vidéo assez cocasse de la campagne TV de l'époque pour initier la population aux Celsius :
http://archives.radio-canada.ca/sciences_technologies/normes/dossiers/1424-9195/