lundi 20 août 2012

Notre nouveau quartier

Le blog est enfin de retour ! il faut dire qu'avec notre installation notamment on a été bien occupés d'où ces quelques semaines de veille sur le site.
Nous voila donc déménagés (mais oui c’est comme ça qu’on parle ici) depuis maintenant 4 semaines dans notre nouvel arrondissement : Ahuntsic (de son nom complet Ahuntsic-Cartierville). C’est sur l’île de Montréal mais au Nord, juste en-dessous de la rivière des prairies qui sépare Montréal de l’île de Laval. Pour l'histoire, Ahuntsic était un jeune amérindien nouvellement débarqué dans la province et qui a été jeté par les hurons avec le père Nicolas Viel (de la communauté des Récollets) dans les rapides avoisinants en 1625 dans lesquels ils se noieront. Le village de Sault-au-Récollet (Sault = en ancien français, désigne des rapides), situé un peu plus à l’Est de chez nous, a été l'un des deux premiers noyaux de peuplement de Montréal. C’est donc un lieu historique !


Inscription sur l'Eglise Notre Dame de la Visitation


Le quartier est paisible, et sa tranquillité est tout juste perturbée par quelques avions certains jours mais ceux-ci ne passent pas trop souvent heureusement. On avait justement veillé à ne pas être dans la zone critique des atterrissages/décollages, l'aéroport international étant un peu plus au Sud-Ouest.

Alors passons à notre logement : c’est un duplex en rangée, donc mitoyen de chaque côté (plus isolant). Et il s’agit d’une occupation double, c’est-à-dire que les 2 niveaux étaient libres à notre arrivée. Précédemment les propriétaires occupaient le 1er niveau et un locataire le second comme c’est le cas généralement. On a donc de la place mais on réfléchit actuellement à comment occuper tout cet espace, sachant qu’il y a aussi un grand sous-sol (semi-enterré), ce qui nous offre deux choix : location de ce dernier ou du 2ème étage. Mais le sous-sol n’est pas encore aménagé et on ne louerait pas les 2 au même prix évidemment. Les contraintes de nuisances sonores sont aussi différentes. Voila pour le casse-tête !
Et quelques photos pour illustrer tout ça :

Vue de la rue

Vue depuis le jardin
Quant à notre quartier on y trouve des petits commerces à quelques minutes à pied seulement, sur la « promenade Fleury ». Et c’est bien agréable de pouvoir ainsi magasiner de cette façon sans voiture. On est aussi à côté du « Marché central », grosse zone commerciale avec un tas d’enseignes en tout genre. Pas de problème pour s’approvisionner donc. De toute façon ici les énormes centres commerciaux ne sont jamais très loin. Question de survie !

Pour le travail, je me retrouve à quelques minutes à pied du client pour qui je travaille (pour l'instant !) alors c’est idéal. Sandrine quant à elle est plus loin mais le centre-ville reste accessible en métro en 35 minutes environ. Et on a eu de la chance d'avoir pu trouver une garderie à côté de chez nous également. Seul hic : c’est une garderie dite non conventionnée. On paye donc plus cher mais des aides sont possibles de la part du gouvernement. Cependant il faut quand même avancer l’argent et on débourse un peu plus tout de même au final. En tout cas la qualité de l’encadrement et les mutliples activités dispensées ne nous font pas regretter notre choix. Il y a par exemple des intervenants pour la musique, le sport (cours de Taekwondo), l’anglais (1h par semaine)… et on ramène une quantité de réalisations qu’ils ont effectué pendant la semaine. Rien à voir avec la précédente garderie qui était… une garderie au sens strict ! 

A bientôt pour un autre sujet qui vous fera vous envoler ;)

3 commentaires:

  1. Ravie que le blog reprenne.
    Tout semble aller bien pour vous, c est chouette!
    Tendres pensées
    Flo and co

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flo c'est très touchant !
      Gros becs de nous tous

      Supprimer
  2. C'était mon quartier à Montréal. Un bel endroit !

    RépondreSupprimer